Net-Works

Un business inclusif ayant impact social, commercial et environnemental positif

Bonnes actions, source de motivation à Suba General

Bonnes actions, source de motivation à Suba

par Rosemarie Apurado  | 

Une fois récupérés auprès des collectivités avec lesquelles nous coopérons, les filets de rebut sont transportés jusqu’à un centre de collecte où ils sont mis en balles et entreposés.

Nous cherchons toujours à en collecter un maximum de manière à pouvoir remplir notre autre conteneur de 40 pieds (12 mètres) de hauteur, soit 10 tonnes de déchets transformés en épargne grâce à nos banques communautaires. Sur la côte de Danajon, notre centre de collecte est le local du personnel de ZSL qui se trouve à Suba.

La prochaine étape dans notre chaîne d’approvisionnement communautaire consiste à charger les filets sur des bateaux à balanciers à destination de Cebu, puis à notre partenaire, Aquafil.  Pour les membres de la communauté locale, le chargement des bateaux à balanciers est l’occasion de gagner un complément de revenu en tant que chargeurs de filets. C’est un travail pénible.

Récemment, je me trouvais au local du personnel de ZSL à Suba (sur la côte de Danajon, Bohol) et je supervisais le transfert des filets entre le centre de collecte et les bateaux à balanciers. J’ai alors remarqué que les porteurs et les conducteurs des bateaux chargeaient les filets plus rapidement et plus efficacement.

Et ce, malgré la marée basse et les racines de la mangrove qui rendaient la tâche plus ardue. Chaque balle pèse 40 kg, ce qui est très lourd, et les racines de la mangrove risquent de vous faire trébucher à tout moment. Mais apparemment, pour une quelconque raison, c’était devenu très facile pour eux.

Je les ai taquinés en disant : « Comme vous êtes rapides ! Vous toucherez rapidement votre salaire. Vous êtes tellement efficaces maintenant ! »

Le conducteur et le porteur m’ont dit : « Nous sommes heureux d’apporter notre aide en sachant que ces filets de pêche abandonnés sont récupérés et envoyés ailleurs pour être recyclés. En apportant notre aide, nous avons un impact positif. »

J’étais surpris. Je ne m’attendais pas à une telle réponse. Je pensais que l’aisance et la rapidité dont ils faisaient preuve s’expliquaient par l’habitude et la hâte de toucher un salaire.

J’étais heureuse d’apprendre que les chargeurs de filets ne travaillaient pas uniquement pour l’argent, malgré la pénibilité de la tâche. Ils savent que le projet Net-Works est une bonne action et que ces filets de pêche sont utilisés au lieu d’être abandonnés.

Pour tout savoir sur la mise en balles des filets de pêche, consultez Sous pression : mise en balles des filets de pêche sans électricité

Rosemarie Apurado est responsable du développement social à ZSL Philippines

0 commentaires

Donner votre avis

Choose language

You appear to be viewing the website from within Japan.
Please select your language.

言語を選択

あなたは、日本国内から当ウェブサイトを閲覧しようとしてい ます。 表示する言語を選択してください。