Net-Works

Un business inclusif ayant impact social, commercial et environnemental positif

Sous Pression – Mise En Balle Des Filets Sans Électricité General

Sous Pression – Mise En Balle Des Filets Sans Électricité

par Luca Achilli et Jon Khoo  | 

Savez-vous faire une valise ? Savez-vous optimiser votre bagage à main ? Pliez-vous vos affaires soigneusement ou jetez-vous le tout en vrac au fond du sac ?

À bien des égards, emballer les filets abandonnés dans le cadre du projet Net-Works revient à faire une valise géante de filets de pêche (et à les plier comme un pro).

Le partenariat Net-Works ne donne droit à aucun traitement de faveur, que nous ne souhaitons d’ailleurs pas. Nous acceptons de répondre aux mêmes exigences que n’importe quel autre fournisseur d’Aquafil. La compétitivité est le mot d’ordre. Nous devons nous assurer que les filets sont du bon type de nylon, qu’ils sont propres, compactables et que nous pouvons les stocker dans un conteneur en vue de leur expédition.

Le défi : des filets pas si simples à comprimer !

Le problème des filets est qu’ils sont tout sauf compacts. En réalité, non emballés, 3 000 kg de filets rempliraient aisément un conteneur de 1 mètre cube de haut. C’est à peu près l’équivalent d’un bus de 50 places. Pour satisfaire aux normes d’Aquafil, nous devions passer d’une densité de 40 kg/m3 à une densité de 200kg/m3…soit cinq fois plus compact !

Luca Achilli, chef de projet innovation pour Interface, a été le cerveau de l’opération. Il raconte : « J’avais déjà été amené à comprimer des matériaux, mais sans commune mesure avec ce que demandait ce projet-ci ! Je savais que ce serait ardu pour plusieurs raisons : mettre en balles des filets sans électricité était difficile, de même que trouver les bonnes sangles pour maintenir les balles et les expédier de l’île à Cebu, jusqu’au conteneur – de toute évidence, cela allait être compliqué ! »

Construire une presse

Outre les matériaux, notre presse est issue de l’alliance de la physique élémentaire, du prototypage et d’une profonde détermination. La première étape fut une presse en bois avec leviers manuels, comme le montre la photo. Au final, il s’agissait plutôt d’une presse à huit mains et quatre hommes.

La seconde étape dans l’évolution de la presse a été d’utiliser la force pneumatique au moyen d’un cric (similaire au dispositif qui permet de soulever une voiture par compression de l’air). Ce fut plutôt efficace, faisant intervenir une force de pression dans le procédé. Mais cette évolution présentait un inconvénient : sous la pression, les filets avaient tendance à réagir et à faire éclater les balles. Le procédé était également trop long. Pour réduire les coûts, la mise en balles doit être rapide et efficace.

Après avoir trouvé un moyen de conserver la forme des balles une fois sanglées, nous avons cherché à les comprimer plus rapidement… Où trouver l’inspiration ?

Pour nous, l’inspiration se trouve hors des sentiers battus. La question a été posée, ouverte, au sein de la division de fabrication d’Interface. Ton Van Keken, senior vice-président des opérations (EMEA), a eu une idée… Pour presser le raisin, on utilise un pressoir à vis, un mécanisme éprouvé depuis des centaines d’années. Observez notre dernier modèle de presse et vous y verrez l’influence du pressoir à vis utilisé dans les vignes.

Saluons au passage Dr Nick Hill et Amado Madz Blanco qui ont concrétisé les dessins et les plans de Luca, avec le concours des charpentiers et des ferronniers locaux. Ils ont également formé les opérateurs de la presse, en coopération avec les collectivités. Cela illustre une fois encore la capacité de Net-Works à créer de l’emploi au sein d’un village.

Récemment, Dr. Heather Koldewey, directrice des programmes de conservation de ZSL, s’est rendue sur son site, dans l’archipel de Bantayan [map], pour voir notre dernière presse. Dr. Koldewey a décomposé le procédé en trois étapes simples.

Pouvez-vous nous aider à améliorer notre presse ?

Vous avez déjà été confronté à un problème dont la solution faisait appel au génie créatif ?  Nous serions ravis d’entendre votre témoignage. Nous cherchons toujours à perfectionner notre presse et le procédé de mise en balles. Si vous avez des suggestions, faites-nous part de vos commentaires ci-dessous.

Dans ce posts:

0 commentaires

Donner votre avis

Choose language

You appear to be viewing the website from within Japan.
Please select your language.

言語を選択

あなたは、日本国内から当ウェブサイトを閲覧しようとしてい ます。 表示する言語を選択してください。